Haras du Breuil De l'élevage à la compétition

Des nouvelles de nos jeunes chevaux.

24 décembre 2016

Deux jeunes chevaux du haras sont de retour depuis peu aux écuries après avoir fait leurs gammes sous les selles de Thomas Rousseau et Yannick Gaillot.

thomas-rousseau-vasnupied-de-jonkiere

Après une année de 6 ans où il termine dixième du championnat, Vasnupied de Jonkiere a en 2016 réalisé sa première année de monte avec un fort taux de remplissage. Vingt-cinq poulains sont ainsi attendus pour l’année prochaine.

Son année de sept ans s’est déroulée à merveille avec une victoire dans le master des étalons.

L’objectif 2017 pour Charles-Henri et Vasnupied sera d’apprendre à se connaître afin que le bai puisse ensuite venir épauler Sacré Coeur dans les chevaux de tête.

“Vasnupied est un cheval qui allie force et dynamisme. Sa force, son coup de saut bondissant et sa concentration sur les barres sont des qualités qui font de lui un cheval très prometteur. Je le découvrirai en compétition à Royan à la fin du mois de février”

Vasnupied de Jonkière – 7ans – Laurier de Here x Defi d’Armenti

— Disponible en IAC en France et à l’étranger – ISO 2015 : 146 – BSO 2016 : +12 —

© Séverine Moronval


La toute jeune Babilonia de la Bride, dernièrement entre les mains de Yannick Gaillot, a quant à elle performé dans les Cycles Classiques 5 ans avec pas moins de 54% de classements sur la saison 2016.

“C’était la première année de compétition pour cette jument qui a bien progressé tout au long de l’année. Avec une bonne technique, du coeur et des moyens, Babilonia a une belle carrière devant elle.”

En copropriété avec Yannick Gaillot, l’alezane est de retour au haras afin d’être commercialisée.

Babilonia de la Bride – 5ans – Nervoso x Verdi – ISO 2016 : 127

© D-click Agency



Les juments de quatre ans évoluent bien également

Cookaï des Forets (Quamikaze des Forets x Lupicor) continue bien son apprentissage et a réalisé quatre bons parcours dans les épreuves réservées aux chevaux de quatre ans.

Carra de Jonkiere (Diamant de Semilly x Defi d’Armanti – même mère que Vasnupied de Jonkiere) commencera quant à elle les compétitions l’année prochaine. “C’est une grande jument très prometteuse avec énormément de moyens, elle est sans aucun doute une bonne jument d’avenir”



Et les plus jeunes …

Dexter de Jonkiere (Kannan x Défi d’Armanti – même mère que Vasnupied de Jonkiere) fera les épreuves réservées aux chevaux de quatre ans l’année prochaine. “Il possède beaucoup de qualités et est pour nous l’un des chevaux les plus prometteurs des écuries.”

Presque prêt pour les compétitions, Domino (Crusador x Diablotin de Palme) poursuit sa formation au haras. “C’est un bon cheval facile, avec des moyens et du respect.”



Affaire à suivre …