Haras du Breuil De l'élevage à la compétition

Horse Pilot Jump Festival : réussite pour notre partenaire comme pour nous !

10 juillet 2017

hdb-mons-volonte1-sm

Après ces deux dernières semaines à Mons, au Horse Pilot Jump Festival, le clap de fin a déjà retenti. Sacré Coeur, Vasnupied de Jonkière, Volonté d’Ève, Ultramarine, Ultime de Rêve, Bandit Boy de Ligny et Babilonia de la Bride avaient fait le voyage pour participer aux différents labels du CSI aux couleurs de notre partenaire. L’atmosphère belge a apparemment été bénéfique pour toute l’équipe du Haras du Breuil. Retour sur ces deux semaines de tournée au coeur du plat pays.

Commençons par le CSI2*. Dans ces épreuves, Charles-Henri a pu compter sur trois de ces montures. Avec quatre tours à son actif, Volonté d’Ève a fait carton plein. La fille de Kashmir Van’t Schuttersho s’est classée première et deux fois deuxième des épreuves à 1m35 et 1m40. De bons week-ends également pour Sacré Coeur et Vasnupied de Jonkière. Une cinquième place dans la qualification du Grand-Prix, une deuxième et sixième place sur des côtes à 1m40 pour nos deux montures. “Une bonne mise en jambes pour Sacré Coeur la première semaine”, qui participera ce week-end au Jumping de Blaye. Notre jeune huit ans “Vasnupied a eu un peu plus de mal la deuxième semaine avec les grosses chaleurs. Il doit continuer à prendre de l’expérience et s’endurcir. Quinze jours de tournée restent éprouvant, mais je suis loin d’être inquiet pour l’avenir” souligne Charles-Henri.

Dans le label 1*, c’est Ultramarine et Ultime de Rêve qui ont concouru. Sous la selle de Marie-Eugénie, Ultramarine s’est régulièrement classée sur les épreuves à 1m30/1m35, “c’est une très belle évolution, je vais continuer de me stabiliser sur ces côtes avant de passer un prochain cap. On se comprend de mieux en mieux toutes les deux. J’ai hâte de savoir ce que nous réserve l’avenir. ” indique Marie-Eugénie. À noter, sa jolie sixième place dans le Grand-Prix le dernier week-end. Pour Ultime de Rêve, la première semaine lui a permisH de se remettre un peu sur des hauteurs. Le week-end suivant, sur trois parcours, trois classements dont un podium le dernier jour.  “Ultime a eu un super comportement, elle redevient elle-même.”

Enfin, la relève était également de la partie. Dans les jeunes chevaux, nos deux six ans, Bandit Boy de Ligny et Babilonia de la Bride, ont également montré des tours intéressants. Le Horse Pilot Jump Festival était l’occasion pour Charles-Henri de faire ses premiers pas avec ce jeune talent, arrivé récemment aux écuries. “Bandit possède énormément de qualités. Il est encore un peu vert, mais c’est certainement le plus gros potentiel de l’écurie” note Charles-Henri. Bandit Boy de Ligny est assurément dans les traces de son père, Tinka’s Boy. La descendance de  Nervoso n’était pas en reste non plus. Très rapide, Babilonia de la Bride a signé le meilleur des chronomètres des six ans le premier jour et a été quatrième le lendemain au cours de la première partie de la tournée. Pendant le deuxième acte, “Babilonia était là pour jouer le challenge. Elle a manqué un peu de chance pendant la finale. La jument a été extraordinaire. Partir en premier au barrage est toujours compliqué. Mais je ne peux rien lui reprocher après ce double sans-faute”. Babilonia de la Bride fera son retour en septembre, après un transfert d’embryon avec Vigo d’Arsouilles.

Ce week-end, petit détour par le CSI2* de Blaye aux côtés de Sacré Coeur. Puis nous retournerons de nouveau en Belgique, cette fois-ci à Knokke, pour le CSI1*, 2* et 3*.

Crédit photo : Séverine Moronval