Haras du Breuil De l'élevage à la compétition

Les résultats suivent à Deauville et Arnas Champburcy !

16 août 2017

image-uploaded-from-ios

Le premier week-end d’août à Deauville (CSI3*) et le second à Arnas Champburcy (CSI2*), l’équipe du Haras du Breuil a fait fort sur les pistes de ces deux internationaux. Revenons sur les dernières performances de Marie-Eugénie, de Charles-Henri et de leurs montures.

Un week-end haut en couleurs pour Volonté d’Eve PL sur le terrain de Deauville ! Dans le label 3*, l’alezane s’est classée dans le Top 5 à l’issue de chacune des épreuves qu’elle a couru (cotes à 1m40). Nous retiendrons surtout sa belle victoire le vendredi suivie d’une troisième place le lendemain. Sacré Coeur quant à elle “a manqué de chance”, souligne Charles-Henri.
Sous la selle de Marie-Eugénie dans le CSI1*, Ultime de Rêve s’est classée septième d’une épreuve au chronomètre. Pour Ultramarine, deux parcours sans faute sur des obstacles à 1m30 dont un récompensé d’une jolie sixième place.

À Arnas Champburcy, le Haras du Breuil a pu compter sur Vangoth des Besnards, Vasnupied de Jonkière et Ultime de Rêve. Le premier “s’est très bien comporté tout au long du week-end après trois semaines sans fouler une piste. Une bonne préparation avant de passer à des cotes plus élevées prochainement. Il a tout d’un cheval de Grand Prix.” Après un classement le premier jour, il s’est ensuite offert la huitième position de l’épreuve à barrage du samedi (petit Grand Prix). Du positif également pour notre étalon, Vasnupied de Jonkière “qui continue de progresser”. L’Anglo-Arabe de huit ans a montré de très bonnes choses avec notamment un sans-faute sur son premier tour en piste, qu’il  a réitéré sur le parcours initial du Grand Prix le dimanche.
Idem pour Ultime de Rêve, qui s’est classée sixième d’une épreuve à barème A dans le CSI1*.

Que ce soit sous la selle de Charles-Henri ou de Marie-Eugénie, les performances sont de plus en plus récurrentes pour les recrues de l’écurie. Prochainement, la cavalerie foulera les pistes de Compiègne pour l’étape du Grand National puis prendra la route du CSI de Valence. On se dit à très vite !

 © Longines Deauville Classic